Le guide complet du pyrograveur et de la pyrogravure


Le guide complet du pyrograveur et de la pyrogravure

La pyrogravure, dérivée du grec « pyro » (feu) et « graphos » (écriture), remonte à l'ère de la découverte du feu. Bien qu'il y ait débat en la matière, il est fort probable que les Hommes des cavernes aient gravé les murs de leurs grottes avec des torches, quelques années après la découverte du feu. Aujourd'hui, la pyrogravure est surtout réalisée sur du bois de différentes essences (pin et noyau notamment), mais aussi sur du cuir, du liège et du verre, avec un « stylo chauffé à bloc » : le pyrograveur.

Qu'est-ce qu'un pyrograveur plus exactement ? Comment choisir le modèle pour se lancer ou développer son niveau ? Et quels sont les meilleurs appareils et marques de pyrogravure du marché ? La réponse dans ce guide complet du pyrograveur et de la pyrogravure !

Qu'est-ce qu'un pyrograveur ?

Le pyrograveur, ou pyrographe, est un outil de conception très simple, voire basique ! Il s'agit en effet d'un dispositif ressemblant à un fer à souder avec une extrémité métallique (pointe ou panne) à travers laquelle la chaleur est transférée à une pointe fixe ou amovible (selon le modèle). Le pyrograveur permet de réaliser des pyrogravures, c'est-à-dire des dessins et effets sur des supports en bois, en cuir, en liège ou encore en verre, en plus d'autres matériaux plus exotiques. Techniquement, le pyrograveur dispose d'un manche et d'un tube métallique qui se termine par une pointe, ou embout à pyrograver.

Généralement interchangeables, les pointes sont disponibles en plusieurs formes, ce qui donne la possibilité à l'utilisateur de réaliser divers styles de tracé sur le support de son choix. Le principe de fonctionnement du pyrographe est assez simple : la pointe de l'outil est chauffée à plus de 200 °C (et jusqu'à 500° C pour les pyrograveurs grand public), puis apposée sur la surface du support (bois, cuir, liège ou verre). Cela a pour effet de laisser une marque de brûlure permanente sur le support pour créer votre dessin ou motif.

Tous les modèles de pyrograveurs, sauf les plus basiques et les moins chers, proposent des réglages de la température sur une plage plus ou moins large. Généralement, un pyrograveur dispose de 4 à 7 pointes ou embouts différents pour varier les styles : lignes droites, lignes arrondies, ombres et effets divers. Vous recevez également, dans la grande majorité des cas, un support de sécurité en métal ou en plastique pour poser le pyrograveur pendant qu'il chauffe ou refroidit, afin qu'il ne soit jamais posé sur une table ou un établi.

Historiquement, la pyrogravure était utilisée pour décorer et marquer divers outils et instruments de musique. Les ustensiles de cuisine ou les guitares folkloriques étaient marqués, à la fois pour des raisons esthétiques et pratiques, notamment pour distinguer les objets des uns et des autres. Ce n'est qu'à la fin de l'époque victorienne que cette forme d'art manuel a pris des galons. Elle sera alors réalisée sur des pièces vierges de bois et d'autres matériaux. Le début du XXe siècle a connu l'apparition des premiers fers à souder, d'où sont issus les pyrograveurs dans leur forme contemporaine.

Comment choisir votre pyrograveur ?

Le choix d'un pyrograveur peut être assez difficile. Le choix d'un pyrographe doit être réalisé en fonction de plusieurs critères et paramètres, dont les plus importants sont le prix, la puissance, l'ergonomie, le nombre et le type d'accessoires.

Mais cela ne suffit pas à décider de l'appareil le plus adapté. Vous devez en effet prendre en compte la fréquence d'utilisation, le type de matériau sur lequel vous souhaitez travailler, mais aussi votre niveau en pyrogravure. Ce dernier critère est très important : un débutant sera frustré à l'utilisation d'un pyrograveur trop puissant qui endommagera systématiquement le bois de palette.

En tant que débutant, vous serez mieux servi avec un appareil facile à utiliser, léger, permettant d'échanger les embouts de manière simple et rapide, et idéalement de contrôler la température. Voici quelques critères à considérer pour l'achat de votre premier pyrograveur :

  • Chauffage rapide : rester les bras croisés à attendre indéfiniment que votre outil chauffe peut être ennuyeux. Faites donc en sorte de choisir un pyrograveur qui chauffe rapidement (3 minutes grand maximum) ;
  • Embouts interchangeables : procurez-vous un outil dont les pointes sont interchangeables pour varier les styles (lignes fines, lignes épaisses, ombrages, etc.) ;
  • Contrôle variable de la température : les appareils les plus basiques sont à température fixe. Il n'y a rien de mal à ça, sauf si vous souhaitez travailler sur différents supports (bois, cuir, verre…). La fonctionnalité de température variable vous donne plus de flexibilité.

Pyrograveurs : le grand comparatif pour faire un choix éclairé

Bien qu'ils fonctionnent tous selon le même principe, les différents modèles de pyrograveurs présentent des caractéristiques et accessoires différents, qui les rendent plus adaptés à un usage plutôt qu'à un autre. Ainsi, on retrouve des pyrograveurs spécialement conçus pour le travail du bois, du cuir ou du verre (comme le « Proxxon Micromat », référence absolue). D'autres sont spécialement pensés pour les enfants, les débutants, ou encore les professionnels. En plus, bien-sûr, des kits de pyrogravure prêts à l'emploi.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons réalisé un dossier comparatif spécial qui vous aidera à découvrir les meilleurs appareils par catégorie. Vous y trouverez, entre autres, une sélection des pyrograveurs les moins chers du marché. Des outils accessibles au grand public, à la fois au niveau du coût et de la facilité d'utilisation.

Les meilleurs marques de pyorgraveurs

Dremel, Proxxon, Cultura, Pebaro… les grandes marques de pyrograveurs rivalisent d'ingéniosité pour vous proposer des outils toujours plus performants, à des tarifs compétitifs. Notre coup de cœur de la catégorie reste le pyrograveur Dremel « Versatip 2 000 », un outil ultra précis qui nous a surpris par sa grande polyvalence.

Ce n'est pas vraiment une surprise tant la marque Dremel, l'un des leaders mondiaux des outils rotatifs, nous a habitués à des produits innovants de très bonne qualité. Le fer à souder 6 en 1 Versatip ne fait pas exception. Disponible également en kit, cet outil permet, en plus de pyrograver, de souder, fondre, découper à chaud ou encore décaper. Découvrez son test détaillé sur notre site !