FAQ pyrograveur : on répond à vos questions !


FAQ pyrograveur : on répond à vos questions !

Vous débutez en pyrogravure et vous ne savez pas forcément par où commencer ? Vous êtes au bon endroit ! Dans ce dossier spécial, nous vous proposons de répondre à toutes vos questions sur cette technique de dessin, mais aussi sur les pyrograveurs et leur fonctionnement. C'est parti !

Qu'est-ce que la pyrogravure ?

La pyrogravure est l'art de décorer le bois ou le cuir en utilisant la chaleur pour « brûler » un dessin sur la surface. La pyrogravure peut être utilisée pour ajouter des éléments décoratifs à de nombreux objets en bois (ou en cuir) tels que la vaisselle (comme les cuillères, les assiettes, les bols), les ustensiles de cuisine (comme les planches à découper), ou la décoration générale de la maison (comme les boîtes à bijoux, les coffres, les tables en bois, etc.).

Pour vous adonner à votre nouveau passe-temps, vous aurez besoin de quelques outils, notamment un pyrograveur, mais aussi un crayon, une pince, et éventuellement du papier calque (en plus évidemment du support en bois, ou en cuir).

Qu'est-ce qu'un pyrograveur ?

Le pyrograveur est l'appareil utilisé en pyrogravure. Il s'agit d'un brûleur qui fonctionne un peu à la manière d'un fer à souder. Sous forme de stylo, il dispose d'une pointe en laiton massif, chauffée par un élément électrique et fonctionnant (selon les modèles) à une température fixe ou variable. En effet, les pyrograveurs les plus perfectionnés sont dotés d'un variateur de chaleur et utilisent un brûleur à grille pour créer des détails plus précis de combustion du bois.

Les pyrograveurs sont souvent équipés de nombreuses pointes interchangeables qui peuvent être remplacées en vissant les pointes à l'extrémité de l'outil, à froid, pour varier les styles, les motifs et les épaisseurs.

D'où vient la pyrogravure ?

La pyrogravure est une technique séculaire qui a débuté à peu près à l'époque où les humains ont découvert le feu. Les humains ont réalisé qu'il pouvait aussi utiliser le feu pour graver des symboles et des pictogrammes dans le bois. Au cours de la période médiévale, les forgerons ont commencé à s'intéresser à la technique. Comme le métal chauffé était fréquemment utilisé en forge, les forgerons ont découvert que le métal chaud pouvait également être utilisé pour graver des œuvres d'art complexes sur d'autres surfaces. Cette méthode de combustion du bois était souvent utilisée pour orner des récipients et des coffres.

La combustion du bois a évolué, tout comme les outils utilisés pour cette technique. Aujourd'hui, des instruments plus petits et plus faciles à manier sont apparus : les pyrograveurs, qui se tiennent de la même façon qu'un stylo à bille, entre le pouce et l'index.

De quels outils ai-je besoin pour débuter en pyrogravure ?

Avant de vous lancer, vous aurez besoin de quelques outils essentiels. En général, vous pouvez vous procurer tout le matériel nécessaire avec un bon kit de pyrogravure. Si vous en êtes au stade d'initiation à la technique, nous vous conseillons de commencer par un kit de pyrogravure pour débutants avant d'investir dans des outils plus sophistiqués. A un stade plus ou moins avancé, vous aurez besoin des outils suivants :

  • Support en bois (de préférence) ;
  • Crayon ;
  • Papier abrasif ;
  • Ruban adhésif ;
  • Papier calque ;
  • Gomme ;
  • Règle ;
  • Huile minérale ou huile d'olive à appliquer sur le rendu final.

Quel support peut-on utiliser pour pyrograver ?

Traditionnellement, un pyrograveur s'utilise sur du bois, mais aussi du cuir et d'autres matériaux. Si vous débutez, choisissez de préférence du bois clair et tendre. L'idéal est d'utiliser des objets en bois brut. Le contreplaqué convient également mais pas l'aggloméré, à cause des dégagements toxiques.

Quel est le meilleur bois pour la pyrogravure ?

Le bois est le matériau le plus utilisé en pyrogravure, et notamment par les débutants, car peu cher et largement disponible. Si vous débutez, préférez les bois tendres de couleur claire, plus accessibles et donnant un meilleur rendu. Cela dit, les plus avancés en pyrogravure optent plutôt pour des bois un peu plus robustes comme le pin, le tilleul, le bouleau ou le bambou. Les bois durs comme l'orme et le chêne peuvent également être utilisés, mais sont généralement réservés aux pyrograveurs plus expérimentées. Gardez aussi à l'esprit que ces essences de bois sont plus chères que les bois tendres.

Généralement, les bois les plus utilisés en pyrogravure sont les suivants :

  • Pin : peu coûteux mais affiche des grains irréguliers ;
  • Bouleau : surface lisse ;
  • Tilleul : surface lisse avec des grains réguliers ;
  • Bambou : surface lisse et essence bon marché ;
  • Chêne : grains irréguliers, bois humide ;
  • Peuplier : grains mous, brûle facilement et peut être coûteux.

Notons que les grains irréguliers du bois peuvent rendre la pyrogravure de lignes droites plus compliquée pour des raisons évidentes. Aussi, les débutants auront de meilleurs résultats avec du bois à la surface lisse et aux grains réguliers. Cependant, ce type de bois de qualité supérieure est plus coûteux. Les débutants en pyrogravure seront mieux lotis avec du bois bon marché et facilement disponible comme le pin.

Comment préparer mon support en bois pour la pyrogravure ?

Pour un meilleur résultat et une plus grande maniabilité, commencez par poncer la surface de votre support en bois à l'aide d'une ponceuse manuelle, idéalement dans une pièce aérée et en portant le matériel de protection nécessaire. Veillez ensuite à bien nettoyer votre support avec un linge humide. Attention : n'utilisez pas votre pyrograveur sur du bois verni car cela dégagerait des vapeurs toxiques.

Comment réaliser un motif avec un pyrograveur ?

Commencez par dessiner votre motif sur le support en bois avec un crayon, ou bien reportez votre motif à l'aide de papier calque ou papier carbone, à votre convenance. Branchez votre pyrograveur à une prise électrique et attendez qu'il chauffe avant de l'utiliser. Attention : une forte chaleur va s'en dégager. Pour les pyrograveurs à température réglable, vérifiez d'abord que la température est bien adaptée à votre support en réalisant un test. Par exemple, si le bois noircit trop vite et fume, c'est le signe que vous devez diminuer la température. A l'inverse, si l'outil ne marque pas assez le bois, augmentez la température de votre pyrograveur.