Pyrograveur : conseils d’utilisation et précautions à prendre


Pyrograveur : conseils d’utilisation et précautions à prendre

Vous avez décidé de vous lancer dans la pyrogravure ? Vous souhaitez embellir des objets du quotidien ou réaliser un cadeau personnalisé pour un être cher ? C'est un excellent choix ! Vous découvrirez très vite que la pyrogravure est un loisir fascinant ! Maintenant, il s'agit de prendre les précautions qui s'imposent pour éviter de vous brûler à l'usage de votre pyrograveur, un appareil qui utilise la chaleur pour « brûler » ou graver des motifs sur le bois ou le cuir. Découvrez, dans ce dossier, nos conseils d'utilisation et les précautions à prendre pour exercer votre nouveau loisir en toute sécurité et réaliser de véritables œuvres d'art dans le confort de votre domicile.

Pyrograveur : précautions à prendre et conseils d'utilisation

Quelles sont donc les mesures de sécurité et précautions à prendre lors du travail avec un pyrograveur ? Comme pour l'utilisation de tout appareil électrique, de surcroît (très) chauffant, vous devez prendre certaines mesures afin de minimiser les risques de brûlure, de blessure, d'électrocution ou encore d'incendie. On fait le point dans la partie suivante.

Les précautions de base pour une pyrogravure en toute sécurité

Avant toute chose, vous devez lire attentivement le manuel d'utilisation de votre pyrograveur (fourni par le fabricant), notamment les parties consacrées à la sécurité et aux conseils d'utilisation de l'outil. Généralement, quel que soit le type (ou la marque) de votre pyrograveur, vous devez observer les mesures de sécurité suivante :

  • Utilisez toujours une prise de courant reliée avec la tension secteur correcte. Vous trouverez la tension secteur correspondante sur la plaque signalétique. En cas de doute sur la mise à la terre de la connexion, faites-la vérifier par un électricien qualifié ;
  • N'utilisez jamais un câble d'alimentation défectueux pour des raisons évidentes ;
  • N'utilisez pas votre pyrograveur dans un environnement humide ou mouillé, ou si vous êtes mouillé vous-même. Vous devez également le protéger des rayons directs du soleil ;
  • Assurez un refroidissement suffisant par l'air ambiant et évitez l'accumulation de chaleur ;
  • Avant de nettoyer le pyrograveur, débranchez-le et utilisez uniquement un chiffon humide. Evitez l'utilisation de produits de nettoyage et veillez à ce qu'aucun liquide ne pénètre dans l'appareil.

Conseils d'utilisation du pyrograveur : protégez-vous correctement

Idéalement, protégez vos mains avec des gants en cuir . Ces derniers vont vous protéger des coupures, des égratignures et des éventuelles brûlures, et sont particulièrement résistants à l'usure et au déchirement. Bien que non obligatoire, il est particulièrement recommandé de porter des lunettes et un masque à poussière lors des travaux de pyrogravure pour ne pas inhaler d'éclats de matériaux et pour protéger vos yeux. De manière générale, essayez d'observer les mesures de sécurité suivantes en tout temps :

  • Travaillez de préférence à des températures basses, car la pointe du fer peut chauffer jusqu'à 800 °C (selon les modèles). Vous monterez en température avec l'expérience ;
  • N'utilisez votre pyrograveur que dans des pièces bien ventilées ;
  • Ne laissez pas votre appareil de pyrogravure branché sans surveillance et assurez-vous qu'il n'est pas à la portée de vos enfants et/ou animaux domestiques ;
  • Portez idéalement un masque protecteur contre les grosses poussières lors de la pyrogravure ;
  • Lorsque vous changez l'embout du pyrograveur, l'appareil doit toujours être complètement à froid. Toujours utiliser une pince pour changer l'embout du pyrograveur.

Comment choisir votre pyrograveur ?

Pour choisir votre stylo pyrograveur, trois critères sont généralement à prendre en considération.

La chaleur maximale du pyrograveur

Les modèles de pyrograveurs de base ne disposent que d'une seule température, tandis que les plus sophistiqués offrent plusieurs réglages de température qui vous permettent de nuancer les marques dans le bois ou d'autres matériaux de votre choix. Il y a évidemment une différence de prix entre ces modèles, mais il y a aussi une différence flagrante au niveau du rendu final.

L'ergonomie du pyrograveur

Un conseil : méfiez-vous des pyrograveurs trop bas de gamme, pas toujours bien conçus et qui peuvent poser de sérieux problèmes de sécurité, à fortiori s'ils ne sont pas fabriqués et commercialisés dans l'UE. N'oubliez pas que vous travaillez à haute température. Si le manche du pyrograveur n'est pas correctement isolé, vous serez gêné par la chaleur qu'il dégage. Un bon pyrograveur doit être facile à tenir en main, à la manière d'un stylo, entre le pouce et l'index. Il doit aussi être suffisamment léger et isolé pour un meilleur confort d'utilisation.

Les embouts en laiton du pyrograveur

Les embouts en laiton du pyrograveur sont interchangeables. Plus vous avez de choix en embouts, plus vous obtenez de la diversité pour vos dessins, en fonction du style de trait, de la profondeur, de la couleur et des finitions. Il s'agit là de considérations artistiques que vous devrez prendre en considération en amont pour que le modèle de pyrograveur choisi soit capable de réaliser les projets artistiques que vous visez.

Quel bois choisir pour la pyrogravure ?

Si vous débutez en pyrogravure, utilisez du bois de palette, généralement gratuit, à condition de vous assurer qu'il est bien poncé et qu'il ne contient aucun produit chimique. En effet, si vous utilisez un bois traité du type « contreplaqué » ou « aggloméré », les produits chimiques utilisés pour le fabriquer risquent d'être libérés dans l'air au contact de la chaleur et de la brûlure. Attention également aux bois vernis qui eux aussi sont gorgés de produits toxiques dangereux pour la santé quand ils sont brûlés.

Après vous être entraîné sur du bois de palette, vous pouvez passer à un bois pur. Il en existe de nombreuses variétés peu chères. Cela vous permettra de sélectionner une couleur qui vous plaît et une consistance adéquate, car le bois doit être suffisamment tendre pour être travaillé au pyrograveur. Les bois les plus utilisés en pyrogravure sont, entre autres, le pin, le tilleul, le noyer, l'acajou et le bouleau. Idéalement, choisissez des bois feuillus de couleur plus claire, qui donneront plus de contraste et montreront plus de détails dans le rendu final.

Quels accessoires utiliser pour la pyrogravure ?

Pointes, tampons, motifs… que choisir ? Suivez ce mini- guide !

Pointes à graver et pointes à tête spéciale

Elles servent d'embouts ou de têtes au pyrograveur. Elles sont disponibles sous différentes formes avec lesquelles vous pouvez créer différents effets. A titre d'exemple, une pointe à graver fine convient parfaitement aux motifs fins ou en filigrane. Vous pouvez par ailleurs créer des lignes douces avec une pointe à graver incurvée et plate.

Tampons à pyrogravure

Il existe des modèles, formes et symboles préconçus dans divers styles. Vous aurez l'embarras du choix entre des fleurs, étoiles, petits cœurs, etc. Là encore, tout dépend du rendu artistique recherché.

Modèles et motifs de pyrogravure

Vous pourrez facilement transférer votre modèle sur le support en bois avec un papier transfert. Il suffit ensuite de retravailler les contours à l'aide de votre pyrograveur.

Définition Conseils et précautions